Avec le portage salarial, vos missions seront toujours payées !

Avoir la liberté du freelancing ET la protection sociale du salariat, c’est ce que permet le portage salarial.  En optant pour ce système, vous êtes également assuré d’avoir un salaire tous les mois – congés payés inclus.

Vous aimez être libre de choisir vos missions… mais la paperasse, quelle corvée ! La solution pourrait être d’opter pour le portage salarial. Ainsi affranchi des contraintes administratives, vous pouvez vous consacrer pleinement à vos clients. Comme tout travailleur indépendant, vous fixez vous-même le montant des prestations que vous facturez. Mais au lieu de vous revenir directement, ces honoraires sont perçus par la société de portage, qui vous reverse ensuite un salaire mensuel.

Protection contre les mauvais payeurs : la société de portage s’occupe de tout

À ce titre, vous êtes salarié de l’entreprise de portage, et bénéficiez des avantages associés à ce statut : sécurité sociale, retraite, chômage, prévoyance… Notez cependant que, selon les sociétés, les modalités de paiement peuvent varier. Celles-ci sont définies dans une convention de portage, au même titre que les frais de gestion, la caisse de retraite et de prévoyance ou encore la convention collective à laquelle se référer.

Le plus souvent, vous serez payé en fin de mois, indépendamment de la date de recouvrement des factures. Dans ce cas de figure, vous n’aurez plus à vous soucier des mauvais payeurs : c’est la société de portage qui gère ce problème directement. De votre côté, vous touchez votre salaire quoi qu’il arrive. Autre option : le paiement en fin de mois d’une rémunération minimale, à laquelle s’ajoute une part variable à chaque recouvrement de facture.

Quel salaire vais-je toucher via le portage salarial ?

Le salaire que vous percevez mensuellement correspond au montant HT négocié avec le client, diminué des charges sociales et des frais de gestion de la société de portage. Ces derniers varient généralement entre 5 et 10 %. Pour être éligible au portage salarial vous devez néanmoins respecter certaines conditions. Chez Valor, par exemple, votre salaire minimum doit être de 2 380 € brut/mois, soit une facturation client de 225 à 250 €/jour (HT). Vous devrez également fournir un compte-rendu d’activité approuvé par le client, selon une périodicité définie. Pour le reste, à vous la liberté !

Dernières actualités